top of page
  • Photo du rédacteurJu

La Wonder Nana gère son égo


La gestion de l'égo
La gestion de l'égo

Aujourd'hui, je te propose des petits exercices pratiques à réaliser dans ton cahier d'écolière pour apprendre à gérer ton égo, mais surtout à la comprendre, à l'écouter, et donc, à améliorer ta relation avec toi-même 🫶🏽

📲 Si tu veux apprendre à gérer ton égo, tes émotions, booster ta confiance en toi, et poser des actions concrètes pour améliorer ta relation à toi, tu peux nous rejoindre lors de Wonder Nana Retreats à Bali 🌺

ℹ️ Plus d'informations sur les prochaines sessions ici.


📲 Si tu ne peux pas venir à Bali avec nous, tu peux aussi acheter mon Ebook "Je coach mon égo" en vente dans ma boutique ici.


Introduction


J’espère que tu as pris le temps de digérer toutes les informations des derniers articles sur la gestion de l'égo du Happy Blog, et que ton égo est installé confortablement au fond de ton placard à céréales.

(Si tu ne les as pas lu, je te fais le regard que ta mère te faisait quand tu n’avais pas rangé ta chambre 😠 Prends le temps de les lire, car les articles suivent une certaine cohérence 🙏🏻)


A ce stade, tu dois te dire : « C’est bien joli toutes ces informations, mais concrètement, comment on le gère notre ami l’égo ? » 🤔


Minute papillon, j’y viens... 🦋


Pour moi, selon l’image que je me fais de la Wonder Nana, elle est sereine et forte à la fois, ce qui veut dire qu’elle a intégré son égo dans sa vie.

Elle l’a tellement accepté et aimé, qu’elle en a fait une force.

Du coup, elle le met au service de son évolution personnelle et professionnelle, en s’en servant à bon escient et au bon moment 🙌🏼

Elle respecte aussi ses limites, ses blocages, car oui nous sommes dans des corps d’opossum, nous sommes donc limités (on ne peut pas se transformer en licorne par exemple. Oui, je sais, c’est décevant...🦄)


Le manque de communication interne


Mais en réalité, le principal problème dans ta psyché, qui génère des conflits internes, c’est que l’égo et la conscience ne communiquent pas entre eux.

Les conflits internes sont également appelés dans le milieu scientifique : « les gros pétages de plomb mentaux entre soi et soi-même » !! 😅


Quand l’égo et la conscience se parlent, ils préfèrent généralement utiliser des objets style rouleau à pâtisserie (ou bombe lacrymo pour les cas les plus graves😱), chacun pensant qu’il a raison, qu’il doit avoir le dernier mot et gérer la situation.

On l’a vu dans le dernier article, ils ont des envies et des besoins différents, ce qui est normal.

Mais par contre, ils ne savent pas se mettre d’accord, et ça, c’est pas normal.


Donc pour rétablir la zen attitude à l’intérieur de soi, il faut avoir rétabli un bon dialogue interne entre les deux zozos, et utiliser des outils concrets 🛠


Ou alors, tu peux aussi allumer de l’encens, bouffer du chanvre et te mettre à danser la danse du flamant rose en implorant les cieux 🙄

Avec un peu de chance, et si dieu le veut, un jour, tu seras en harmonie avec toutes les parties de toi-même.

Mais je pense honnêtement que la méthode ci-dessous est plus efficace quand même ⬇️

Après, c’est toi qui vois, hein ?


⚠️


J’en profite pour hausser un peu le ton en-mode-maman-opossum pas contente qui prévient ses opossuminous : si tu ne prends pas le temps de t’occuper de ta psyché, vu que ton cerveau est en pilote automatique, il y a fort à parier que tu vas passer ta vie à mariner dans tout ce qui te dérange dans ta vie aujourd’hui.


Ton égo va continuer à créer le même type de situations, et générer en boucle les mêmes pensées parasites et émotions désagréables qui vont te coller au derrière, jusqu’à ce que tu prennes le temps de mettre en place des choses concrètes pour toi et ton bien-être mental 🤗


Ne pas faire les exercices suivants alors que tu veux être bien dans ta tête et dans ta peau, c’est comme si tu me disais : « Ju, je veux devenir pianiste, mais j’ai trop la flemme de m’entraîner. Alors je vais me contenter de lire la partition ». Je te répondrai : « crois-le et peins-le en blanc. » 😂


Lire ces articles ne suffiront pas, malheureusement.

Au mieux tu pourras te la péter devant tes copines en leur expliquant ce qu’est l’égo.

Mais chaque égo est différent, le tien est unique, car il est construit en fonction de ton passé, ta famille, ta culture, tes expériences, et ne ressemble à aucun autre.

Les informations que tu trouveras dans mes articles, ou dans les livres, ou dans certaines philosophies, ne seront que des informations générales.

Tôt ou tard, tu vas devoir te pencher sur toi-même et faire ta propre introspection pour connaître TON fonctionnement.


T’es prête ? Alors accroche ta ceinture et enfile ton costume de chirurgien, on va disséquer ton égo 🔪

Tu verras, c’est fun !


Exercices pratiques


Retrousse-toi les manches, va t’acheter un cahier exprès pour ça.

Ecris un titre du style « cahier de mon évolution », ou « cahier de mon égo », ou autre... 📙

Ce cahier est important, c’est la base de la base 🙏🏻  


Voici donc un premier outil pratique qui peut t’amener tranquillement à devenir la spécialiste de ton égo...


  1. La pièce de théâtre 🎭


Après un pétage de plomb, une grosse crise émotionnelle, un ras-le-bol général, ou simplement en fin de journée pour faire le point, tu peux prendre ton cahier et imaginer que l’égo et la conscience vont parler tour à tour.

Comme dans une pièce de théâtre 👉🏻 tu peux leur donner un nom, les imager, créer un décor..

Tu peux même les dessiner si tu veux 🖌

Tu fais ce que tu veux, c’est ton cahier, ok ?


a) L’égo entre en scène


On commence avec l’égo, qui entre en scène telle une star de cinéma.

Fais le déverser son sac en premier, en le laissant faire un bon monologue à la Shakespeare.

Il peut se lâcher, se défouler, insulter qui il veut, s’insulter lui-même s’il le faut 🙄

Il peut parler de ses peurs, des raisons de ses colères, de sa tristesse et jeter sur le papier tout ce qui lui vient à l’esprit, sans filtre, sans jugement, sans analyse.


b) La conscience prend le relais


Ensuite, quand tu sens que l’égo a vidé tout son sac, tu fais rentrer la conscience sur scène.

Et là, tu la laisses donner son point de vue aussi.

La conscience, rappelle-toi, c’est un peu la partie qui raisonne, qui aide, qui t'élève.

Par rapport à ce que vient de dire l’égo, tu peux te servir de ces notions :


  • L’attention : relis d’abord ce que vient de dire l’égo avec la même attention que si tu écoutais un pote râler de la semaine de m... qu’il vient de passer. Assieds-toi au fond de ton fauteuil, croise-les jambes, et hoche la tête comme une psychiatre confirmée. Cette étape est importante pour que ta conscience puisse prendre du recul vis à vis du processus égotique. De plus, rappelle-toi, l’égo est relié à une partie qui s’est formée dans ta psyché chaque fois que t’as souffert. Et la pire chose qui blesse les enfants, c’est le manque d’attention et de présence (d’après les dernières études scientifiques, neurologiquement parlant, l’indifférence fait littéralement griller certaines zones de leur cerveau 🧠) Il est donc temps de t'apporter de l'attention à toi-même, ce qui te permettra de guérir tes manques d'attention infantiles au passage.

👉🏻 Si tu ne me crois pas, va donc voir les études de Boris Cylryulnik sur la résilience.


  • La compréhension : il est temps de trouver les causes, les éléments qui ont déclenché toutes ces émotions et ces pensées agitées chez ton égo. Les causes peuvent venir des situations, des gens, mais aussi de tes propres comportements. Trouve l’origine de chaque problème, il y en a toujours une. Récente ou passée. Tu peux aussi tenter d’identifier quelle blessure a été touchée. Selon Lise Bourbeau, il en existe 5 : abandon, rejet, trahison, humiliation et injustice. + D’infos. Ça te permettra de comprendre que ton égo ne réagit pas pour rien, il se met à se trémousser quand quelqu’un ou quelque chose vient chatouiller une blessure psychologique. Le plus important étant de trouver les besoins qui n’ont pas été respectés, pour pouvoir TE comprendre. Il faut que tu te comprennes toi-même, sinon, tu ne pourras pas demander à tes proches de te comprendre ! Et puis, pour s'exprimer, c'est quand même mieux de te comprendre hein ?


  • La communication non violente : la réponse de la conscience doit ressembler à la réponse d’un parent bienveillant envers son enfant apeuré, énervé ou triste. Elle doit éviter le jugement, la critique, et se montrer rassurante, patiente et compréhensive. Elle permet les erreurs, accepte l’imperfection et les faiblesses. Elle est permissive, indulgente et patiente. La conscience a son diplôme de communication non violente, et elle l'applique en premier lieu avec elle-même. D’ailleurs, tant que tu n’es pas capable de te parler avec douceur et gentillesse, tu ne pourras pas communiquer de manière intelligente avec ton entourage. Parce qu’on traite les autres comme on se traite. Et ouais ma biche 🤗


  • Exemple :


L’égo : « J’en ai ras le bol de ma mère, elle n’arrête pas de me mettre la pression pour mon avenir professionnel, elle ne me fait pas confiance et en plus, elle me compare à mon frère, qui lui, fait un métier « convenable », elle me saouleeee ... »

La conscience : « Je comprends que tu te sentes énervé, tu as des raisons de l’être. En te comparant à ton frère, maman appuie sur la blessure d’injustice. C’est injuste parce qu’elle ne te considère pas à ta juste valeur et ne te fait pas confiance. »


Dans un prochain article, on verra comment sortir des problèmes, mais pour le moment, contente-toi de renforcer le TOC : tolérance, observation et compassion, vis à vis de toi-même.


c) L’amour avec un grand H


Attention, c’est le moment love de ta pièce de théâtre : ton égo va remercier ta conscience pour son écoute et sa compréhension, ta conscience va remercier ton égo pour sa franchise et sa communication. Ils se font un câlin, n’ont pas d’enfant et vivent heureux jusqu’au prochain conflit 😂


Étape très importante, puisque le but de cet exercice est de te faire travailler sur l’harmonie, la paix intérieure, l’acceptation et la compassion vis à vis de toi-même.


Si tu es du genre à tout garder pour toi en mode cocotte-minute, ça sera un bon moyen de déverser un peu ton sac quelque part (et soulager les tensions nerveuses accumulées dans ton cerveau, engendrées par des émotions non verbalisées -communément appelées «  les névroses ».)


Si tu es du genre à hurler sur tout ce qui bouge, ça t’aidera à ne pas rester en alerte orange pendant trois jours après un conflit.

Et si t’arrives à péter un plomb dans le cahier AVANT de parler aux gens, ce serait merveilleux 🤩


Mais si c’est pas le cas, ne te fouette pas. Tu es humaine, tu as le droit d’avoir des humeurs massacrantes.

Ton égo a besoin de comprendre qu’il a un plan A : gueuler sur les gens et un plan B : gueuler dans le cahier. Un jour, il se servira uniquement du plan B.

Le plan C, c'est quand il communique clairement ses émotions, sans agressivité, à son entourage.

Niveau Master en Communication, on y est pas encore 🙌🏼


Si tu es du genre à angoisser et à ronger tes ongles jusqu'à l’os, cet exercice peut également te soulager.


Bref, quelque soit ton pet au casque, je t’invite à utiliser régulièrement cette méthode ☝🏻


T’as quoi à perdre ?

Allez hop, au boulot !


Dans le prochain article, je te donne une autre méthode pour comprendre ce qui se passe dans les tréfonds de ton inconscient : l’analyse de rêves... 😴


📲 Si tu veux apprendre à gérer ton égo, tes émotions, booster ta confiance en toi, et poser des actions concrètes pour améliorer ta relation à toi, tu peux nous rejoindre lors de Wonder Nana Retreats à Bali 🌺

ℹ️ Plus d'informations sur les prochaines sessions ici.


📲 Si tu ne peux pas venir à Bali avec nous, tu peux aussi acheter mon Ebook "Je coach mon égo" en vente dans ma boutique ici.

91 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page