• Ju

L'égo n'aime pas être contredit

Dernière mise à jour : 20 déc. 2021


S'il y a bien une chose qui ne plaît pas à l'ego, c'est qu'on n'aille pas dans son sens et qu'on le contredise..

L'ego étant une partie de notre personnalité reliée à nos souffrances les plus anciennes, être contredit réactive chez lui des blessures de rejet qui vont declencher l'alarme "peur de ne pas être aimé".

Sauf que ses réactions vont souvent heurter l'interlocuteur et déclencher des conflits à répétition..

Alors que faire pour sortir de ce schéma égotique ?


Commençons par voir concrètement comment se traduisent ses attitudes :


Généralement, l'égo emploie plusieurs réactions :


  • Il semble attaché une grande importance à la notion de raison ou tord et son objectif est de savoir qui est dans le vrai et qui ne l'est pas.

  • Il va souvent essayer de forcer son entourage à adopter son point de vue, même si c'est à l'encontre de leurs valeurs, leurs besoins et leurs aspirations. Dans ce cas-là, l'égo conseille à son interlocuteur d'accepter "la réalité". Ce qui revient à dire qu'il vous demander d'accepter SA PROPRE REALITE.

  • Dans le cas où la conversation concerne un ressenti, il va rejeter l'émotion de l'autre et nier en bloc sa responsabilité. Car accepter d'avoir fait du mal à quelqu'un renverrait l'égo à la peur de perdre cette personne, et / ou déclencherait une trop grande culpabilité que l'égo ne serait en mesure de gérer, donc option déni, c'est plus safe !

  • Il utilise des ordres avérés ou déguisés en conseils du style : " Tu dois.. Tu devrais penser que.. Tu aurais dû savoir que..". Qui lui permettent de pousser l'autre à adopter son propre point de vue.

  • Il dramatise et amplifie la situation : "Je suis choqué que tu penses que.. Je n'en reviens pas que tu oses penser ça.. C'est vraiment grave ce que tu dis.." Bref, il fait sa Drama Queen !

  • Il va tenter de faire naître une émotion de stress et de rejet chez l'interlocuteur : "Fais gaffe à ce que tu dis.. Si tu continues comme ça, moi je vais.. Continue à penser ça et c'est plus la peine qu'on se parle.." pour le déstabiliser.

  • Il va également faire preuve de jugement non frontal du type : " C'est pas normal, c'est pas sain, de penser ça.. Tout le monde dit l'inverse de toi.."

  • Il peut se montrer agressif, hausser d'un ton, se montrer méchant, tranchant, et utiliser des reproches et des critiques blessantes pour faire culpabiliser son interlocuteur, pour le faire redescendre dans son estime personnelle. Parce que c'est plus facile de manipuler quelqu'un qui a peu confiance en lui.

  • Il peut aussi argumenter pendant des heures pour appuyer son point de vue, et trouver des exemples totalement à côté de la plaque pour renforcer sa propre idée.


Bref, il appuie sur tous les boutons et utilise une forme de manipulation pour arriver à faire plier l'autre, jusqu'à entendre le "tu as raison" qui l'apaiserait enfin et le ferait se sentir supérieur, vainqueur, et puissant.


Quelles sont les conséquences de ce type de comportements ?


Le problème majeure de ce type de comportements, c'est qu'à la longue, ils finissent par faire fuir notre entourage.

Quand un parent tente d'imposer son avis à ses enfants, ou qu'il leur demande de ne pas le contredire, l'enfant aura du mal à développer sa vraie personnalité. Soit il se renferme sur lui-même et développe une difficulté à exprimer son opinion et ses ressentis, soit il devient comme le parent en question et se montre de plus en plus agressif.

Dans un couple, ou dans une relation amicale ou familiale, ce genre d'agissements font ressentir à l'interlocuteur qu'il n'a pas le droit d'exister, ni ses émotions, ni son point de vue. Ce sentiment de rejet finira par le faire se renfermer, fuir, ou devenir également de plus en plus dur. Dans tous les cas, la communication va se détériorer au fur et à mesure.

Et même si certaines personnes peuvent accepter de se sentir écrasé, dominé et effacé par un égo virulent, tôt ou tard, l'humain se libère de ses chaînes et l'égo qui ne supporte pas d'être contredit va se retrouver seul. Tu me diras, au moins, personne ne le contredira s'il est seul !

Mais ça ne règlera pas son malaise interne et sa peur de ne pas être aimé, d'être rejeté et abandonné.

L'égo va finir par créer ses propres peurs.


Essayons maintenant de comprendre déjà pourquoi l'égo ne supporte pas d'être contredit ?


  • Premièrement, l'égo entretient une croyance selon laquelle on peut avoir tord ou raison. Cette pensée est purement égotique et non réelle, car des fois, deux personnes peuvent se tromper, mais deux personnes peuvent avoir vu juste, mais sous un angle différent.

La notion de réalité est propre à chacun, et parfois, la réalité peut être une réalité émotionnelle.

Par exemple : deux frères se disputent. L'un pense qu'il a souffert étant enfant mais pense que son frère n'a pas souffert. Sauf que l'autre maintient que lui aussi a souffert, mais d'une autre manière, ou en réaction à une autre situation tout aussi blessante.

Dans ce cas, personne n'a tord, tous les deux ont le droit d'affirmer qu'ils ont souffert.

L'égo voit la conversation presque comme un jeu, où le but est de gagner le trophée de celui qui a raison. Mais bien souvent, il joue tout seul à ce jeu.


Pour ma part, je pense que la notion de raison ou tord ne devrait pas avoir lieu d'être, surtout quand on parle de point de vue, de ressenti, de besoin ou de valeur.

Chaque partie a le droit d'avoir son opinion sur un sujet donné, et chercher à savoir qui a vu juste est une pure perte de temps égotique.


  • Deuxièmement, comme expliqué plus haut, l'égo pense que si quelqu'un n'est pas d'accord avec lui, c'est qu'on le rejette "en tant que personne".

Alors qu'on peut très bien rejeter l'idée ou le conseil de quelqu'un, sans pour autant le rejeter, ou lui tourner le dos parce qu'il ne partage pas notre avis.

C'est souvent le cas si la personne qui ne supporte pas d'être contredit, a été beaucoup rejeté verbalement dans son enfance, peu écouté ou peu pris en compte.

Mais il est aussi possible que cette personne ait développé un complexe d'infériorité mentale, peut-être à cause des professeurs à l'école, de ses camarades. La personne a peut-être subi des moqueries, des critiques ou des réprimandes à cause de mauvaises notes, d'échecs, ou parce qu'il ne s'est pas senti à la hauteur dans un domaine intellectuel à un moment donné dans sa vie.

Il/Elle a sûrement développé un complexe d'infériorité, où il/elle peut se sentir en compétition permanente avec ses proches, se montrer agressif.ve si on rejette ses pensées ou qu'on ne valide pas ses propos, et chercher à avoir raison à tout prix.

Sous ce complexe d'infériorité ( qui d'ailleurs, peut être masqué par un faux complexe de supériorité où l'égo va tenter de démonter le point de vue de son interlocuteur, de se placer au-dessus et de faire preuve d'un excès d'autorité ), il y a une peur sous-jacente et inconsciente de ne pas être aimé tel qu'il est.


Je te rappel au passage que les personnes qui se montrent les plus agressives, les plus condescendantes et vaniteuses, sont celles qui ont le plus gros complexe d'infériorité.

Parce que quand on sait qui on est, ce qu'on vaut, et qu'on n'attend pas la validation de nos proches pour exister, alors on est ok avec l'idée de se tromper, de faire des erreurs, on accepte facilement un point de vue différent du nôtre, et on peut avoir une conversation apaisée sur un sujet pourtant sensible, en lien avec des désaccords.


Alors voyons maintenant, que faire dans ce cas-là ?


Si c'est toi et ton égo, qui ne supporte pas d'être contredit, je te conseille de faire un travail sur toi ( en thérapie peut-être pour comprendre d'où viennent ces comportements, quels sont les liens avec ton enfance et ta relation aux autres, ou à l'aide de lecture et d'introspection : écriture, méditation, etc. )

Un travail en coaching de vie peut aussi t'aider à renforcer ton estime personnelle. Plus on est sûr.e de soi, moins l'égo a besoin de se servir de ces techniques de communication nulles à chier !!


Si tu as la place de celui qui subit l'égo de l'autre, tu as plusieurs options :


  • Tu peux lâcher prise et donner raison à l'autre, pour avoir la paix, mettre fin à la conversation et laisser l'autre dans son délire intérieur de toute-puissance.

  • Tu peux aussi employer la méthode de communication non violente de Marshall Rosenberg en lui exprimant ton ressenti, ton besoin et en lui demandant clairement ce que tu attends de lui.

Par exemple : quand tu refuses d'être contredit, je me sens rejeté et pas respecté, j'ai besoin que tu acceptes mon point de vue, peux-tu écouter ce que j'ai à dire ?

Ce n'est pas dit que ça marche avec tout le monde, mais ça vaut le coup de le tenter, ne serait-ce que pour affirmer ses propres besoins.

Tu peux aussi aider ton interlocuteur à sortir de son schéma égotique en lui demandant ce qui le dérange, ce qui le met dans cet état, qu'est-ce qu'il ressent, de quoi a t-il besoin et qu'est-ce qu'il attend de toi..

  • Et enfin, tu peux rassurer ton interlocuteur sur tes sentiments, en lui disant que ce n'est pas parce qu'on est pas d'accord, que tu vas le laisser tomber, que c'est ok de ne pas adopter le même point de vue, que ça ne change en rien tes sentiments pour lui/elle.


Voilà, j'espère que cet article t'éclaire un peu plus sur les relations humains et la psychologie.

N'hésite pas à partager l'article s'il t'a plu.


Je te conseille de lire mon Ebook Je coach mon égo, en vente sur mon site internet, parce qu'il est rempli d'exercices pratiques qui permettent de se reprogrammer neurologiquement parlant, de développer tolérance, acceptation, compétence et maîtrise de soi.


Je vais également lancer un programme "Je coach mon égo" d'un mois en ligne.


Le programme sera constitué :


  • De 3 à 5 pages par jour à lire, sur le mécanisme neurologique et psychologique de l'égo

  • 1 exercice pratique à réaliser à la maison ( 5 à 15 min selon les jours )

  • 1 audio d'auto suggestion à écouter 1 fois par jour ( 10min ) pour travailler sur différentes sphères ( confiance en soi, gestion des émotions, communication, etc. )

  • Une séance collective en zoom de 2h par semaine, pour débrieffer, revenir sur certaines thématiques ensemble, apporter des réponses à certaines questions, prendre exemple sur d'autres et leurs techniques pour surmonter ces crises personnelles.

  • L'accès à un groupe what's ap pour échanger et se booster à réaliser les exercices tous les jours

  • Et en bonus : 1 recette gourmande et liquide à tester chaque semaine ( milkshake, smoothie, chaï Latte, ... ) à siroter ou à grignoter devant la séance Zoom ensemble.


Si ce programme t'intéresse, n'hésite pas à me contacter via le formulaire de contact.


A très vite !


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout