top of page
  • Photo du rédacteurJu

Pourquoi dit-on que le ventre est notre deuxième cerveau ?

Dernière mise à jour : 2 oct. 2023


Reequilibrage alimentaire sciences santé cerveau ventre

Notre ventre, et notamment l’intestin, est considéré comme notre deuxième cerveau, grâce aux avancées des recherches scientifiques des cinquante dernières années, qui ont permis de mettre en lumière le lien étroit entre digestion et santé physique et mentale.


Mais ces récentes études ne font que confirmer ce que d’anciens sages du monde entier avaient compris déjà depuis des millénaires.



D’où vient cette appellation ?


Cette appellation « deuxième cerveau » et ces informations sont très récentes dans nos civilisations modernes, mais la médecine chinoise avait déjà compris il y a 5000 ans que « le haut pense et le bas panse ! »


Bouddha expliquait également en - 500 avant JC : « Le sage est l’homme qui nourrit bien son intestin. »


Et quant à Hippocrate, médecin et philosophe grec, considéré comme le père fondateur de la médecine occidentale, exprimait il y a 2500 ans : « Que la nourriture soit ton seul remède ».




1) Il fonctionne de manière autonome, tout comme le cerveau.


Après des siècles d’obscurantisme et un joli retour en arrière au niveau culturel et médical en occident, ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que les chercheurs William Bayliss et Ernest Starling découvrent (ou plutôt redécouvrent) la fonction de l’intestin, et son autonomie vis à vis du cerveau.

En effet, ils ont prouvé que l’intestin était pourvu d’une onde motrice-réflexe qui lui permet de propulser les aliments vers la sortie, et ce, sans l’aide ni l’intervention du cerveau.


2) Le lien ventre / esprit est direct.

Plus de 50 ans plus tard, le Dr. Michael D. Gerston découvre les mécanismes du système nerveux autonome et la présence de la sérotonine, synthétisée directement par l’intestin.

La sérotonine est une hormone (un neurotransmetteur fabriqué à partir du tryptophane), impliquée dans la régulation de l’humeur et associée à notre sensation de « bonheur ».

Le tryptophane est un acide aminé apporté par l’alimentation, et lorsqu’il manque à l’appel, notre taux de sérotonine va baisser, ce qui entraînera divers désordres psychologiques tels que le stress chronique, l’anxiété, la phobie, la dépression, les crises de nerf, l’abattement, l’insomnie, les migraines, etc.


3) Intestin encrassé / esprit déprimé

Les études menées par le Dr. Louis Berthelot ont également mis en évidence le rapport entre intestin et santé mentale. Selon Berthelot, une personne déprimée ou dépressive, doit absolument désencrasser son intestin, qui ne peut plus réaliser la synthèse de sérotonine.

Selon lui, les troubles digestifs vont de paire avec troubles du comportement, troubles psychologiques, et ce chez 75% des patients.



Que lui vaut ce surnom de deuxième cerveau ?


  • Son nombre de neurones entériques (de 100 à 200 millions), capables de créer des millions de connexions, et d’envoyer plus de 9 messages en même temps au cerveau, lui fournissant des informations précises sur notre état physico-chimique, immunitaire et émotionnel.


  • L’élaboration de plus de 20 neuromédiateurs, des composés chimiques libérés par les neurones et donc influant sur la qualité des messages nerveux de notre organisme.


  • Le nombre de bactéries présentes dans l’intestin, soit plus de 10 000 millards, que l’on appelle aussi « microbiote intestinal », dont plus de 500 espèces différentes, qui vont produire des molécules pouvant influer sur tout l’organisme et notamment sur le cerveau, via les nerfs, les vaisseaux sanguins et les cellules immunitaires de la paroi intestinale.


Santé mentale et intestin


Toutes ces études ont mis la communauté scientifique d’accord sur un point : notre alimentation moderne impacte de manière néfaste nos capacités cognitives(émotions, pensées, concentration, mémorisation, etc.) et de manière générale, notre santé globale.

Une alimentation moderne trop riche en mauvais gras, en sucre, en gluten et autres farines raffinées, mais également en toxines (pesticides, additifs, conservateurs, etc.)


En résumé : dès que l’homme se met à transformer ce que la nature avait prévu pour nous, les problèmes apparaissent et nous nous retrouvons de plus en plus agités, nerveux, déprimés et colériques.


Comprendre l’importance de revenir à une alimentation vivante et naturelle s’avère être un réflexe-santé, dans une population qui a oublié les bases saines de l’hygiène de vie et qui se nourrit de plus en plus mal.


Pour aller plus loin 👇🏼


  • Les formations

Rendez-vous sur notre site internet pour découvrir le module Yoga Flow Barre, une formation e-learning pour mieux comprendre les besoins de notre ventre à l’aide d’outils et méthodes venant du Yoga, de la Barre au sol, en passant par la méthode Caufriez et Nauli qui ont pour but de renforcer le centre du corps : la ceinture abdominale et la ceinture pelvienne.

A ces méthodes s’ajoutent des données scientifiques pour mieux comprendre comment fonctionnent nos cellules, notre système digestif et son lien avec l’alimentation et notre santé mentale.

Nous proposons également des modules de formation présentielle, le prochain aura lieu chez Happy Body Center Saint-Raphaël les 18 et 19 novembre.


Plus d'infos ici.


Nous sommes un centre de formation Yoga Danse agréé Qualiopi, des prises en charge sont possibles 👉🏻 merci de nous contacter au 07 69 55 61 95.



  • Le rééquilibrage alimentaire

Si vous vous reconnaissez dans les symptômes de déprime, énervement, fatigue, perte de vitalité, maladies chroniques, votre système digestif est très certainement encrassé.


Découvrez cet article pour mieux comprendre les causes et effets de l’encrassement.


Ou encore celui-ci, pour approfondir vos connaissances au sujet du lien entre l’alimentation et la santé mentale.


Rendez-vous sur cette page pour découvrir mes séances de coaching en rééquilibrage alimentaire.

Ou bien, tentez une cure Detox à l’aide de mon Ebook «  Ma cure Detox », disponible sur ce lien.


A très vite !


Ju

98 vues0 commentaire

Comments


bottom of page